Forum international pour la promotion de
l'héritage culturel de l'Inde

 

Lettre d'annonce de la création de l'IFIH




     À tous les membres et amis,

     Je suis heureux d'annoncer la création de la nouvelle association « International Forum for India's Heritage » (IFIH) dont vous pourrez visiter le site Internet à l'adresse suivante :

     L'enfant indien parvient au terme de son cycle d'études sans avoir rien absorbé, ou presque, de la culture de son pays. En effet, depuis l'Indépendance, l'héritage culturel de l'Inde a non seulement été supprimé du système éducatif mais a aussi été de plus en plus abandonné et dénigré par les media et l' « élite » indienne. C'est ce contexte anormal qui a suscité ce regroupement de personnalités éminentes et respectées, ferventes de la culture indienne, qui pourront ainsi agir ensemble au lieu d'exprimer leurs opinions de façon isolée, ou alors de s'enfermer dans un silence désespérant.

     Notre intention n'est pas la création d'une association ou société de plus, mais plutôt l'élargissement progressif d'un forum ayant aussi fonction de réseau, aussi informel que souple, autour d'un noyau d'universitaires, artistes, scientifiques, journalistes, écrivains, travailleurs sociaux, écologistes, etc. L'IFIH est une organisation strictement apolitique et sans idéologie, qui s'est donné pour mission concrète de promouvoir, au sein même de la vie de la nation pour commencer, les meilleures valeurs de l'héritage culturel de l'Inde sous ses aspects les plus divers – spiritualité, culture, art, éducation, science, domaine social, médecine, archéologie, patrimoines tribal et traditionnel, etc. L'IFIH cherchera également à mettre en lumière les apports de l'Inde aux civilisations du monde.

     L'IFIH est constituée de plus de 160 membres fondateurs (dont la liste complète figure sur son site), et en particulier de :

Swami Dayananda Saraswati, Dr. Kiran Bedi, Dr. Lokesh Chandra, Dr. P. N. Chopra, Dr. David Frawley, Shri S. Gurumurthy, Dr. Kireet Joshi, Prof. Subhash Kak, Prof. Kapil Kapoor, Shri D. R. Karthikeyan, Dr. Subhash Kashyap, Shri M. K. Kaw, Smt. Madhu Kishwar, Prof. B. B. Lal, Shri Rajiv Malhotra, Dr. V. N. Misra, Dr. R. Nagaswamy, Shri C. V. Devan Nair, Dr. V. R. Panchamukhi, Prof. Prema Pandurang, Maj. Gen. Vinod Saighal, Pandit Shivkumar Sharma, Prof. Ajay Mitra Shastri, Dr. L. M. Singhvi, Dr. Padma Subrahmanyam, Prof. Daya Nath Tripathi, Shri R. C. Tripathi, Prof. K. I. Vasu, Dr. K. Venkatasubramanian...

     Sa Sainteté le Dalaï Lama a approuvé les idéaux de l'IFIH et exprimé son soutien dans un message que l'on trouvera sur le site.

     C'est Swami Dayananda Saraswati qui inaugura l'IFIH le 18 novembre 2002, au cours d'un symposium de deux jours à New Delhi, auquel assistaient 64 des membres fondateurs.

     La première tâche de l'IFIH consiste à préparer une collection sur les aspects fondamentaux de l'héritage culturel de l'Inde. Chaque volume, de petit format et de moins de 200 pages, bien illustré et d'une présentation soignée, sera rédigé dans un style vivant et agréable visant à atteindre l'Indien moyen plutôt que le spécialiste. Cette collection « de vulgarisation » sera largement diffusée pour permettre à de nombreuses écoles de l'adopter, et servira ainsi de base à une méthode d'enseignement de l'héritage de l'Inde, que les institutions éducatives pourront à leur tour exploiter. Cette méthode de l'IFIH sera tôt ou tard disponible par correspondance ainsi que sur Internet. Dans le même ordre d'idée, des supports audiovisuels et des expositions seront créées. L'IFIH cherchera également à collaborer avec des organisations basées à l'étranger et travaillant dans la même direction.

     L'IFIH est ouvert à toutes personnes et institutions qui approuvent sa Charte, et qui désirent agir face à la situation actuelle. L'accent sera sur l'action plutôt que sur la discussion, une action particulièrement dirigée sur les fronts de l'éducation et de la culture. (L'IFIH possède aussi un groupe en ligne ouvert à ses membres.)

     En Inde, les premières réactions à la création de l'IFIH furent très enthousiastes. Merci à tous de soutenir cette initiative.

     Cordialement,

Michel Danino

(janvier 2002)

 



     
© Jaïa Bharati