href="ayodhya/index.htm" href="cachemire/index.htm" href="culture/index.htm" href="invasion/index.htm" href="histoire/index.htm" href="indiatoday/index.html" href="contes-legende/krishna-leela/index.htm" Aryen, veda, civilisation indienne, Tilak, home rule, Terrorisme, Islam, Maurya, Gupta, Moghol, spiritualite, Aryen, Manohar Malgonkar, Veda, empire des Indes, sikhs, François Gautier, Gandhi, Claude Arpi, Shah Rukh Khan, Aishwarya Rai, Sarat Chandra Chatterjee




 

 DEVDAS


Sarat Chandra Chatterjee




Collection « La Voix de l'Inde »


Traduit du bengali par Amarnath Dutta
Publié en bengali en 1917

Inédit en français



Devdas, de Sarat Chandra Chatterjee     Devdas et Paro : l'une des plus belles, plus tragiques et plus célèbres histoire d'amour de la littérature mondiale.

     Bengale, vers 1910. Amis d'enfance et de cœur, Devdas et Paro sont séparés quand Devdas est envoyé poursuivre ses études à Calcutta.
     Quand Devdas, à 19 ans, revient dans son village, dont son père est le zamindar (propriétaire terrien), Paro, de cinq ans sa cadette, lui demande de l'épouser, mais Devdas n'a pas la force de s'opposer à ses parents, pour qui le statut de Paro est inférieur au leur, et il la rejette.
     Paro accepte d'épouser un veuf, riche et plus âgé, et doit s'imposer à sa belle-famille, tandis que Devdas retourne à Calcutta ; il ne peut oublier Paro, se met à boire et fréquente la courtisane Chandramukhi. Commence pour lui une lente descente vers l'abîme. Il va pourtant tenter de retrouver Paro...
     Sarat Chandra Chatterji a donné une force exceptionnelle à cette trame classique, faisant de Devdas un anti-héros pathétique et inoubliable, tout en traçant un portrait acéré de la société bengalie.

     Sarat Chandra Chatterjee (1876-1938) est, avec Rabidranath Tagore, le plus célèbre romancier indien de la première moitié du XXe siècle. Ecrivant en Bengali, il devint célèbre dès la publication de son premier roman, en 1907, et fut le premier auteur indien à pouvoir vivre de ses oeuvres.

     Devdas a fait l'objet de huit adaptations au cinéma ; la dernière, de Sanjay Leela Bhansali (2002), avec Shah Rukh Khan et Aishwarya Rai a été un succès international, France comprise.


 

     « Je n’ai aucune idée de ce que Parvoti est devenue maintenant à la suite de tant d’années. Je ne cherche pas à le savoir non plus. Mais c’est pour Devdas que j’éprouve un profond chagrin. Après avoir lu l’histoire tragique de sa vie, vous éprouverez sans doute le même sentiment que moi. Néanmoins, si jamais vous rencontrez un malheureux, un débauché et un pécheur comme Devdas, alors priez pour son âme. Priez pour que, quoi qu’il advienne, personne ne meure de la même façon pitoyable que Devdas. La mort n’épargne personne. Mais qu’à cette dernière heure, le front du mort reçoive le toucher de doigts affectueux, que la flamme de sa vie s’éteigne sous le regard d’un visage empli d’affection et de compassion, qu’il voie au moins une larme dans les yeux d’un être humain. Ce serait pour lui un bonheur suffisant au moment de son départ pour l’autre monde. »

     Le narrateur conclut ainsi l’histoire tragique de Devdas, le personnage central du roman. Publié en 1917, ce roman raconte l’une des plus fascinantes histoires d’amour de notre époque. Devdas captive encore aujourd’hui aussi bien les lecteurs que les cinéphiles, ce qui témoigne de sa classe et de son caractère.
     Un des chefs-d’oeuvre de Sarat Chandra Chatterjee, considéré au Bengale comme un Maître conteur (Katha-shilpi), Devdas révèle un trésor de la littérature romantique indienne.

 

© Éditions Les Belles Lettres

 

 

       
© Jaïa Bharati