L'Inde et la Renaissance de la Terre, Sri Aurobindo

 

CHRONOLOGIE



15 août 1872


Naissance de Sri Aurobindo à Calcutta ; il passe les premières années à Rangpur (maintenant au Bangladesh) et, à l'âge de cinq ans, est envoyé à l'école du Loreto Convent, à Darjeeling.
   
21 février 1878 Naissance de Mère à Paris.
   
Juin 1879



Sri Aurobindo accompagné de ses parents et de ses deux frères aînés quitte l'Inde pour l'Angleterre. Il passe cinq ans à Manchester, entre à l'école St Paul à Londres en 1884, et au King's College à Cambridge en 1890.
   
Décembre 1885 Première session du Congrès national indien à Bombay.
   
16 août 1886 Mort de Sri Râmakrishna.
   
Août 1892


Sri Aurobindo est reçu à l'examen d'entrée à l'Indian Civil Service, mais ayant omis de se présenter pour l'épreuve d'équitation, il est disqualifié.
   
6 février 1893



Débarque à Bombay et entre au service de l'état princier de Baroda. D'août à mars 1894, écrit une série d'articles pour un quotidien de Bombay, l'Indu Prakash, sur la condition politique de l'Inde.
   
31 mai 1893

Swami Vivékânanda s'embarque pour l'Amérique, où il suscitera un intérêt sans précédent pour l'Amérique.
   
8 avril 1894

Mort de l'écrivain bengali Bankim Chandra Chatterji. En juillet-août, Sri Aurobindo écrit une série d'articles sur lui pour l'Indu Prakash.
   
1897

Sri Aurobindo enseigne le français, puis l'anglais à l'Université de Baroda ; il en deviendra le directeur-adjoint en 1905.
   
15 janvier 1897


Swami Vivékânanda, de retour d'Amérique, débarque à Colombo et, remontant vers le Nord de l'Inde, donne une série de discours, appelant les Indiens à l'éveil.
   
vers 1900

Sri Aurobindo entre en contact avec plusieurs sociétés secrètes révolutionnaires au Mahârâshtra et au Bengale.
   
30 avril 1901 Sri Aurobindo se marie avec Mrinalini Bose.
   
4 juillet 1902 Mort de Swami Vivékânanda.
   
1905

- Sri Aurobindo écrit Bhavânî Mandir, une brochure révolutionnaire.
- Partition du Bengale, naissance du mouvement du Swadéshî.
   
Juin 1906 Sri Aurobindo quitte Baroda définitivement.
   
Août 1906




- Bepin Chandra Pâl lance un quotidien de langue anglaise, le Bandé Mâtaram ; Sri Aurobindo s'y associe et en devient bientôt le rédacteur en chef.
- Le Collège national du Bengale, ouvre ses portes le 15 août avec Sri Aurobindo comme directeur.
   
Décembre 1906

Le Congrès, lors de sa session de Calcutta présidée par Dadabhai Naoroji, annonce que son but est le Swarâj ou indépendance.
   
16 août 1907




Sri Aurobindo, accusé d'avoir écrit des articles séditieux dans le Bandé Mâtaram, est arrêté, puis relâché sous caution. Il démissionne de son poste de directeur du Collège national du Bengale, donnant un discours d'adieu le 23 août aux étudiants et aux professeurs. Il sera acquitté un mois plus tard.
   
Décembre 1907


- À la session du Congrès de Sourat, Sri Aurobindo préside à la conférence du parti Nationaliste, qui rompt avec les Modérés.
- Première session de la Ligue musulmane à Karachi.
   
Janvier 1908


À Baroda, Sri Aurobindo rencontre un yogi du Mahârâshtra, Vishnu Bhaskar Lélé, et fait l'expérience de la conscience du Brahman. Donne de nombreux discours sur le chemin du retour à Calcutta.
   
1907-1908



De nombreux chefs nationalistes, comme Lala Lajpat Rai, B.G. Tilak, Ashwini Kumar Dutt, etc. sont déportés, victimes de lois répressives. Le mouvement nationaliste passe dans la clandestinité.
   
2 mai 1908

Sri Aurobindo est arrêté lors du procès de l'attentat d'Alipore ; il passe un an en prison et est acquitté le 6 mai 1909.
   
1909

Les réformes Morley-Minto accordent un collège électoral séparé aux musulmans indiens.
   
30 mai 1909 Célèbre discours de Sri Aurobindo à Outtarpârâ.
   
19 juin 1909

Parution du premier numéro du Karmayogin (hebdomadaire en anglais).
   
23 août 1909

Parution du premier numéro du Dharma (hebdomadaire en bengali).
   
Février 1910

Sri Aurobindo quitte subitement Calcutta pour Chandernagore ; le 31 mars, il partira pour Pondichéry, territoire français.
   
4 avril 1910


- Sri Aurobindo arrive à Pondichéry.
- Accusé de sédition pour un article du Karmayogin ; l'accusation sera rejetée en novembre.
   
29 mars 1914 Première rencontre avec Mère.
   
Juin 1914 Tilak est relâché après six ans de déportation en Birmanie.
   
15 août 1914


Parution du premier numéro de l'Arya, mensuel en anglais dont la publication se poursuivra jusqu'en janvier 1921, et dans lequel Sri Aurobindo écrira la plupart de ses œuvres majeures.
 
Décembre 1916 « Pacte de Lucknow » entre le Congrès et la Ligue musulmane.
 
1919-1920

Début des mouvements du Khilafat et de la non-cooperation sous l'influence grandissante du Mahatma Gandhi comme chef politique.
 
1920

Sri Aurobindo refuse plusieurs offres qui lui sont faites de revenir à la politique active en Inde britannique.
   
24 avril 1920 Mère quitte le Japon et revient à Pondichéry.
   
1er août 1920 Mort de Tilak.
   
Octobre 1920 Dr B. S. Munje rend visite à Sri Aurobindo.
   
Décembre 1920

Le Congrès se réunit à Nagpur ; l'objectif du Swarâj est éclipsé par le mouvement en faveur du Khilafat.
   
16 juin 1925 Mort de Chittaranjan Das.
   
24 novembre 1926

Sri Aurobindo se retire complètement pour se concentrer sur son travail.
   
16 février 1928 Rabindranâth Tagore rend visite à Sri Aurobindo.
   
17 novembre 1928


Lala Lajpat Rai succombe à ses blessures quelques semaines après avoir été attaqué par la police lors d'une manifestation à Lahore.
   
Décembre 1929

La session du Congrès de Lahore, présidée par Jawaharlal Nehru, adopte pour objectif l'indépendance complète.
   
1930-1932



Trois « Tables rondes » aboutissent au « Décret communal » dont l'effet est de durcir les divisions entre hindous et musulmans. Le pouvoir colonial réprime férocement le mouvement pour la Désobéissance civile.
   
1937 Formation de ministères du Congrès dans les provinces.
   
24 novembre 1938

Sri Aurobindo se casse la jambe alors qu'il marche en concentration.
   
Septembre 1939

La Deuxième Guerre mondiale éclate ; les ministères provinciaux démissionnent en octobre-novembre.
   
Mars 1940

La Ligue musulmane, en session à Lahore, demande officiellement la création du Pakistan.
   
19 septembre 1940 Déclaration de Sri Aurobindo en soutien aux Alliés.
   
Mars 1941

Subhas Bose, ayant échappé à ses geôliers à Calcutta, arrive en Allemagne.
   
7 août 1941 Mort de Rabindranâth Tagore.
   
31 mars 1942

Sri Aurobindo donne publiquement son support aux propositions de Cripps ; le Congrès les rejette.
   
Avril 1942

Les Japonais envahissent la Birmanie et bombardent des villes situées sur la côte est de l'Inde.
   
9 août 1942

Début du Mouvement Quit India ; le Mahatma Gandhi et d'autres leaders sont arrêtés peu de temps après.
   
Juillet 1944

L'Indian National Army de Subhas Bose et les Japonais sont repoussés dans le Manipour.
   
16 août 1946

La Ligue musulmane lance son programme « Action Directe », provoquant des émeutes sanglantes au Bengale et au Bihar.
   
2 septembre 1946

Formation du gouvernement d'Intérim, auquel se joint la Ligue musulmane un mois après.
   
24 mars 1947 Lord Mountbatten est le nouveau Vice-roi des Indes.
   
Juin 1947



Le 3, Mountbatten annonce la décision finale du gouvernement britannique d'accorder à l'Inde l'indépendance sur la base de la partition ; le 14, le Congrès accepte la partition de l'Inde et la création du Pakistan.
   
15 août 1947 Indépendance de l'Inde ; Sri Aurobindo a 75 ans.
   
Octobre 1947


Le Pakistan attaque le Cachemire ; l'armée indienne repousse les troupes pakistanaises, mais Nehru appelle à un cessez-le-feu et porte le conflit aux Nations Unies.
   
30 janvier 1948 Le Mahatma Gandhi est assassiné.
   
Octobre 1950 La Chine envahit le Tibet ; l'Inde n'intervient pas.
   
5 décembre 1950 Sri Aurobindo quitte son corps. Mère continue son travail.






     
© Jaïa Bharati