LA VIE DE SRI AUROBINDO

Peter Heehs

Éditions du Rocher

 



      SRI AUROBINDO (1872-1950), qui fut à la fois un penseur, un maître spirituel, un poète et un révolutionnaire nationaliste, demeure aujourd'hui encore le plus fascinant et le plus énigmatique leader de l'Inde moderne. Il laisse une œuvre littéraire considérable, qui englobe des domaines variés : spiritualité, philosophie, poésie, histoire, culture, linguistique, sociologie, théâtre et critique littéraire.

     Né en Inde le 15 août 1872, Sri Aurobindo fait des études supérieures en Angleterre, à Cambridge, où il brille dans les lettres classiques. Repoussant la possibilité d'une carrière prestigieuse dans la haute administration coloniale, de retour dans son pays, il prend la tête du mouvement radical de libération de l'Inde. Emprisonné pendant un an, Sri Aurobindo s'adonne à la méditation. Libéré, mais harcelé par les autorités britanniques, il trouve refuge dans l'enclave française de Pondichéry où il se consacre exclusivement à l'écriture et à la pratique de son yoga.

     Cette biographie jette le regard objectif de l'historien sur la vie de Sri Aurobindo, en explorant de façon équilibrée les diverses facettes de son génie : révolutionnaire, yogi, poète et voyant. Succincte, bien documentée, accessible au grand public, la biographie de Peter Heehs (parue en 1989 à Oxford University Press sous le titre de Sri Aurobindo, A Brief Biography, rééditée trois fois depuis lors) est une introduction idéale à l'une des personnalités les plus remarquables de l'Inde moderne.

     PETER HEEHS est archiviste et directeur de recherches historiques à l'ashram de Sri Aurobindo, à Pondichéry. Ses articles paraissent dans les revues spécialisées. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages sur l'histoire politique et les traditions de l'Inde, parmi lesquels India's Freedom Struggle 1857-1947 (O.U.P., 1991), The Essential Writings of SRI AUROBINDO (O.U.P., 1998), Indian Religions, The Spiritual Traditions of South Asia (New York University Press, 2002).


(Traduit de l'anglais par Patrice Ghirardi)

 

 

Jaia Bharati logo

 

     
© Jaïa Bharati